Comment construire l’architecture d’un site web pour un SEO bien bâti ? | Quill

Comment construire l’architecture d’un site web pour un SEO bien bâti ?

Comme les choses avancent vite ! Dans notre dernier post, nous vous apprenions à trier et à organiser vos mots-clés dans le cadre de la mise en place d’une stratégie de contenu SEO. Pour vous faire saliver, nous avons caché ça dans du vocabulaire du monde de la cuisine. Cette fois, quoi de mieux que le vocabulaire du bâtiment pour vous aider à construire votre architecture SEO en amont de la publication de vos contenus ? Retroussez vos manches, c’est parti !

Qu’est-ce que l’architecture d’un site web et comment l’optimiser en SEO ?

L’architecture d’un site web décrit l’agencement des contenus selon leur accessibilité par les moteurs de recherche. Il s’agit d’une façon d’organiser ses urls en pensant en amont à leur intérêt pour le SEO en parallèle de l’UX de votre site. En choisissant de distribuer les contenus de telle ou telle façon dans l’architecture d’un site web, on peut orienter le regard de Google. Vous mettez en valeur les pages ayant le plus de potentiel tout en remisant les pages moins utiles pour éviter qu’elles gênent la découverte des urls stratégiques.

Comment identifier les types de pages à créer ?

Comme le but de votre site et de ses futures pages est de générer du trafic SEO en plus de la conversion, basez-vous sur votre étude de mots-clés. Vous savez, celle réalisée lors de l’étape 2 de notre guide. Cette étude, comme nous l’avions dit, doit être catégorisée, classée, rangée selon les différents “types” de mots clés que vous avez réussi à rassembler. Ainsi, vous pourrez déterminer quel format produire pour chaque type de mots clés.

Il est très important d’adresser la bonne réponse à la requête d’un internaute, bien sûr, mais il est primordial, pour bien se faire référencer, de le faire avec le bon format. Par exemple, sur les requêtes de type “Comment faire…”, la plupart des résultats seront au format “tuto” ou “liste à point”.

Cette question des formats peut vous paraître anecdotique, surtout si vous avez un template de page déjà établi depuis longtemps et pas envie de prendre du temps et du budget à développer de nouvelles pages. Pourtant, il n’y a qu’à prendre le cas des Position 0 pour démontrer que le format joue beaucoup pour Google lors du référencement.

Pour déterminer quel format convient le mieux à un mot clé, il n’y a pas de secret, il faut étudier les pages de Google.

Voici cependant quelques formats que vous pourrez rencontrer au cours de vos recherches :

Format Exemple de mot clé Longueur du texte Présence de media (images, videos, podcasts) Autre features
Tuto / Recette Blanquette light
Remplacer un robinet
+++ ++ Sommaire
Liste à point
Diaporama Plages paradisiaques
Inspiration déco bureau
+ +++ Sommaire
Dossier Retraite

Intelligence artificielle

++ + Groupement d’articles
News cac 40 cours + + X
Article classique loi pinel rentabilité

hygge

++ + Sommaire
Page produit Scie sauteuse filaire Bosch PST 800 PEL + ++ Avis
Commentaires
Sommaire

 

Rapprochez vos mots clés de leur format dédié, ainsi vous saurez quel type de page produire sur quel sujet. Inutile de préciser, bien sûr, que toutes ces pages devront respecter les bonnes pratiques SEO (Balisage, maillage, temps de chargement de la page…).

REPÈRE : Vous devez, à ce stade-ci avoir réalisé un tableau dans lequel vous trouverez les types de recherches, le type de format à créer et le template de page correspondant. Vous allez donc voir votre arborescence se dessiner pour le SEO.

Et si votre étude mots clés vous donnait déjà l’agencement des pièces?

Maintenant que vous avez rattaché vos principaux mots clés à un type de page , ce seront les catégories mises en lumière lors de votre étude de mots-clés qui vous aideront à agencer ces contenus.

Les catégories de vos mots clés doivent devenir autant de « parties » de votre site c’est-à-dire, de thèmes traités et doivent, de fait, être liés ensemble. L’idéal est d’y mettre en exergue les contenus les plus recherchés par les internautes d’une manière pertinente et user friendly.

Quelques exemples ici d’arborescence travaillées pour le SEO :

 

REPÈRE : Vous devez avoir une idée de précise du rubricage de votre site et d’y insérer toutes les catégories de mots clés de votre étude.

Silos, cocons et piliers : quelle forme d’architecture de site web est la meilleure pour votre SEO ?

Vous avez peut-être entendu les termes silo, cocons sémantiques voire piliers de contenu. Il s’agit de différentes manières d’organiser vos contenus au sein de l’architecture SEO.

Le siloing est une forme d’architecture assez facile à adopter et assez versatile. Il faut néanmoins avoir bien réalisé les étapes énoncées plus haut. Il s’agit d’organiser vos pages sous forme de groupes thématiques qu’on appelle “silos”. Le terme “Silo” signifie que l’on va éviter de mélanger des pages de thématiques différentes. On considère que Google vous accorde plus de crédit donc de positions SEO si vous gardez vos pages de la même thématique proches dans votre structure.

On peut prendre comme silo des exemples assez faciles : les top destinations d’un pays, les gammes de produits d’un magasin (on ne mélange pas les pages salle de bain avec le jardinage), des  produits proches…

Le plus important dans l’architecture en Silo est donc la proxémie thématique, c’est-à-dire de rassembler les contenus en fonction de leur thèmes. Le but, une fois vos contenus organisés de cette manière est de relier (“mailler”) les pages entre elles. Etant donné que vous connaissez les types de mots clés, les formats attendus et les templates, vous êtes en mesure de savoir comment les relier par des liens. Evidemment, il faudra prendre en compte à la fois l’UX et le SEO. Le maillage interne de vos pages doit respecter l’expérience client et surtout la servir !

REPÈRE : Vous devez savoir comment relier vos templates de pages entre eux et donc savoir où placer vos liens. En général, on utilise des blocs de liens pertinents comme des réponses aux questions produits type FAQ dans les fiches produits ou catégories.

 

Attention à la profondeur de votre arborescence

Les robots des moteurs de recherche doivent pouvoir “voir” vos pages importantes le plus facilement possible. Ils accordent à votre site ce qu’on appelle un « budget » de crawl. Si les robots parcourent des pages inutiles, ont du mal à charger vos pages ou bien en ont trop à crawler, vos pages les plus loin dans l’arborescence ne seront pas visitées. Vous devez bien prendre en compte ce budget de crawl et ne pas avoir de pages à potentiel SEO trop éloignées de la page d’accueil. Ce bon niveau de profondeur pour avoir un budget de crawl optimal sera facile à déterminer grâce à l’analyse de vos logs SEO.

Rassurez-vous pour les sites de petite taille (moins de 10 000 urls), vous serez peu confrontés à des urls non visitées (mais peut être inutiles quand même)

REPÈRE : vous devez avoir dans les 4 ou 5 premiers niveaux de votre arborescence toutes les pages à potentiel SEO. Il s’agit très clairement d’un défi pour les sites avec des milliers d’urls.

En bref : cette étape de votre stratégie de contenus SEO est la plus stratégique et structure l’avenir de votre SEO.

Voici les points clés de cette 3e étape :

  • l’étude de mots clés vous permet d’identifier les types de mots clés et donc les formats attendus par les internautes. Qui dit formats, dit templates de pages
  • les catégories de mots que vous aurez définies vous aident à réaliser le rubriquage de votre arborescence (qui prend en compte l’UX évidemment)
  • la logique de silo ou regroupement de mots clés par thématique vous indique le maillage interne à réaliser entre vos pages (inter et intra silos)

Enfin, nous aborderons lors de notre dernier épisode avant le webinar la mesure de la performance d’une bonne stratégie de contenu SEO !

 

Retrouvez le replay de notre webinar “Comment réaliser une stratégie de contenu SEO performante” ICI

Autres articles du blog

11.06.2020

Contenu optimisé, et au-delà : Comment connaître le succès dans la jungle d’Amazon ?

Lire l'article
14.05.2020

Mesurer son SEO pour ajuster au mieux sa stratégie

Lire l'article
29.04.2020

La recette du chef SEO : Choisir et prioriser ses mots-clés

Lire l'article