La recette du chef SEO : Choisir et prioriser ses mots-clés | Quill

La recette du chef SEO : Choisir et prioriser ses mots-clés

Dans notre article précédent, nous vous avons dévoilé les éléments nécessaires pour poser les bases d’une stratégie de contenu SEO efficace. Aujourd’hui nous vous partageons notre secret pour bien choisir et organiser vos mots-clés.

1. Choisir ses mots-clés selon le parcours de recherche.

 

Après avoir vu comment regrouper un ensemble d’informations sur vos activités, vos cibles et leurs besoins, il est temps d’organiser la collecte de vos mots-clés afin d’en tirer un plan d’action.

Concentrez-vous d’abord sur vos personaes et leur parcours d’achat. Au moment de choisir vos mots-clés, assurez-vous bien qu’ils puissent s’appliquer à une étape de leur parcours de recherche. Ce n’est pas toujours évident, il faut donc trancher dans certains cas.

Le but est de couvrir toutes ces étapes et de pouvoir vous positionner sur la première page de Google sur la plupart des requêtes. On parle souvent d’intention de recherche.

Attention cependant à ne pas élargir le terrain de recherche en choisissant des mots-clés trop éloignés de votre activité. Il s’agit d’un travail de précision dans lequel il faudra en appeler à votre logique, bon sens et vous rappeler vos objectifs. Voici quelques écueils à éviter au début :  

  • Choisir des mots-clés trop “larges” (“sécurité”, “voyage”…)
  • Les mots-clés sans volume de recherche (vocabulaire métier trop technique) souvent
  • Les mots-clés se rapportant à une autre marque ou un autre univers
  • Les mots-clés trompeurs (“Antennes” par exemple peut faire référence à de nombreux produits et services) 

Par contre, n’oubliez pas : 

  • Les différences orthographiques du mot 
  • Les synonymes
  • Les variations d’appellation (Chocolatine vs Pain au chocolat par exemple !)
  • Les mots-clés liés à votre marque
  • Les mots-clés liés à la comparaison et à l’avis sur vos marques 

Rassemblez tous les mots-clés pertinents avant de passer à l’étape suivante en gardant à l’esprit la priorisation de ceux-ci. En effet, un mot-clé lié à l’étape d’achat d’un internaute sera plus intéressant pour votre ROI qu’un autre qui se situerait au début du processus de décision. 

Repère : Vous devez avoir complété cette étape en ayant constitué autour un corpus de mots-clés couvrant la plupart des étapes de la recherche. Le plus facile en général reste de constituer un mapping de mots-clés.

 

2. Un bon cuisinier sait choisir ses outils.

 

L’heure est maintenant à la liste ! Quel outil de recherche de mots-clés allez-vous choisir ? Il en existe un nombre significatif sur le net et il est parfois difficile de s’y retrouver. SEMrush ? Les solutions Google ? Moz ? UberSuggest ? Lequel est le mieux ?

Au moment de choisir vos mots-clés et a fortiori votre outil, il est important de savoir ce dont vous allez avoir le plus besoin. Estimez si votre priorité est : 

  • La gratuité (Google Keyword Planner, Google Search Console &Trends, UberSuggest…)
  • La qualité moyennant une licence (SEMrush, Searchmetrics…)
  • La complémentarité (KeywordTool.io, Wordstream…)
  • Le retour d’expérience si vous avez déjà des campagnes SEA type Google Ads

Une fois que vous avez choisi votre ou vos outils, il est temps d’y rechercher vos mots-clés rassemblés précédemment. Le but est de collecter et faire ressortir : 

  • Les volumes de recherche
  • Les requêtes parallèles à vos mots-clés (longues expressions, questions)
  • Les requêtes ciblées par vos concurrents
  • La longue traîne et les requêtes parallèles à vos mots-clés
  • La temporalité (ou saisonnalité) des recherches

À cette étape, il est important de garder en mémoire les bonnes pratiques que nous vous avons partagées afin de déterminer l’identité de votre marque en SEO. Cela aura une importance au moment de choisir vos mots-clés et de bien englober la totalité de votre discours de marque, même si les volumes de recherche sont plus faibles. 

Pensez également aux différents formats de publication : Vidéo, diaporamas, tutoriels, FAQ… et essayez de choisir des mots-clés pertinents. Par exemple le mot “top” est souvent utilisé pour les formats de diapo, “tuto” pour les tutoriels, les questions “comment, que combien” pour les réponses type FAQ, Glossaire, fiches-conseils.

Repère : À la fin de cette étape, vous devez avoir réalisé un corpus de mots-clés dense sur chaque étape du parcours de recherche. Attention, les dernières étapes doivent être très fournies, car elles sont les plus stratégiques. Si vous ne possédez pas assez de mots-clés, vous devez continuer la recherche.

 

3. Organiser et prioriser ses mots-clés SEO comme sa brigade.

 

Nous sommes d’accord, un corpus de mot-clé peut faire bonne impression, mais s’il n’est pas catégorisé, priorisé et organisé, ce n’est qu’un listing indigeste d’expressions. Un corpus bien classé vous permettra de choisir vos mots-clés de façon pertinente.

Que ce soit sur Excel, dans un outil, identifiez les grandes catégories qui ressortent de celui-ci et regroupez les mots-clés en conséquence.

Pour ça, plusieurs types de catégorisation existent (pout votre future arborescence SEO), vous pouvez classer vos mot-clés en fonction : 

  • de l’étape du parcours de recherche 
  • la thématique (Voyage de noces, Voyage organisé, Voyage en car, Safari…)
  • le ou les  produits/services (Bougies d’allumage, débitmètre, filtres à huile…)
  • les types de mot-clés (questions, longue traîne, génériques…)
  • votre marque
  • vos priorités

Le but ici est de rendre ce corpus aussi pratique que possible avant de collecter les datas. Datas qui vous permettront de prioriser et choisir vos mot-clés plus facilement. Celles qui vous intéressent à cette étape sont : 

  • le volume de recherche
  • l’intensité de la concurrence” (leur position et autorité SEO)
  • votre positionnement
  • le potentiel de conversion
  • (on peut même ajouter votre capacité SEO de positionnement)

Toutes ces données à la lumière de vos KPIs vous permettront de classer vos catégories afin de vous lancer le plus efficacement dans la création et l’optimisation de contenu. 

Repère : Cette étape est cruciale. Vous devez finir cette étape avec une priorisation claire et justifiée par la data. Penser en amont à une représentation visuelle de cette priorisation peut aider : sous forme de tableau, nuage de points, clusters, diagramme de Venn…

 

Une petite cerise sur la gâteau ? 

 

Chez Quill, nous élaborons des stratégies de contenus qui vont au-delà du SEO et qui nourrissent l’ensemble des autres leviers de communication. En effet, de nombreux sujets sont importants pour vos audiences et n’ont pas forcément vocation à générer du trafic SEO.

Ce sont des sujets importants indispensables pour mettre en exergue sa brand equity, sa politique RSE par exemple ou même enrichir le wording de communication de toute l’entreprise.

 

EN BREF: La data pour le contenu oui, mais elle est un moyen pas une fin.

 

  • Focalisez-vous sur le client, son parcours et identifiez à quel moment il peut rencontrer votre marque et répondre à son intention
  • Choisissez un outil en fonction des bénéfices dont vous avez besoin et de la maturité de votre SEO
  • Organisez vos mots-clés en fonction de vos KPIs et priorisez les mots-clés sur lesquels vous pourrez avoir le plus fort ROI à court terme

 

Rendez-vous le 26 mai à 14h pour assister à notre webinar “Comment réaliser une stratégie de contenu SEO performante”. Inscription ICI

More posts from the blog

14.05.2020

Mesurer son SEO pour ajuster au mieux sa stratégie

Lire l'article
07.05.2020

Comment construire l’architecture d’un site web pour un SEO bien bâti ?

Lire l'article
22.04.2020

Stratégie contenu SEO : semez les KPIs, récoltez la data, faites pousser les idées !

Lire l'article